Conservation-conversation, le miroir de la mémoire

Archives départementales du Bas-Rhin

C’est l’histoire d’un dialogue, celui qui s’amorce entre 1000 ans d’archives silencieuses et les vivants qui viennent à leur rencontre. Pour établir le lien, un lieu suspendu entre ces deux mondes.

  • Projet réalisé (2001 - 2008)

Les façades du bâtiment expriment la dualité d’une mémoire en construction. Au sud, c’est la conservation avec une façade qui cumule effet de serre et vitrages pariéto-dynamiques. Ici s’épanouit une mémoire feutrée et bien protégée. Au nord, place à la conversation avec un bâtiment dont l’étage flotte au-dessus de la végétation du parc. C’est là que les hommes viennent dialoguer avec leur mémoire.

Sur ces façades de verre et d’inox, des visages silencieux font face au visiteur et l’invitent à prendre part à ce dialogue. Pour un temps de rencontre, hors du temps.

L’idée était d’exprimer une mémoire en mouvement, ouverte sur le monde des vivants. Nous avons exploré toutes les nuances du verre et de l’inox, joué sur la transparence, et choisi la sérigraphie pour donner à voir le visage humain des archives.

Alain Oesch

Fiche technique

  • Maître d'ouvrage
    Département du Bas-Rhin
  • Programme
    Fonds 60km, salle 80 p., ateliers
  • Superficie
    16 650 m² shon
  • Coût
    20 800 000 €HT
  • Mission
    Etudes & Réalisation
  • Mandataire
    B. Ropa architectes
  • Architectes associés
    TOA architectes associés
  • Partenaires
    Gray Graphiste
  • B.E.T
    C2BI, OTE, RFR